METTRE LE NEZ DANS LES POUBELLES DE L’ÉCOLE – VISITE D’UN COMPOST DE QUARTIER – ORGANISATION D’UN MARCHÉ DE NOËL                                    

« Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle

Mettre le nez dans les poubelles de l’école

Etape 2 Diagnostic

Afin de vérifier si le tri déjà en place était correctement réalisé et si des poubelles supplémentaires étaient nécessaires, une classe de primaire et une classe de maternelle, accompagnées de leurs enseignant.e.s, ont pesé les poubelles et vérifié leurs contenus pendant une semaine.

« Le tri est globalement respecté mais la communauté scolaire ne connait pas les pictogrammes. Les fiches de travail ne sont pas forcément imprimées recto et verso. Les élèves utilisent des feuilles blanches pour faire des dessins. Les élèves génèrent trop de déchets au goûter. A la cantine, on utilise des serviettes en papier. Une membre de l’éco-comité qui est dans une démarche de réduction des déchets à titre personnel, nous mène sur la voie, de porter notre projet sur une réduction globale des déchets à l’école. »

Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle
Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle
Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle

Visite d’un compost de quartier

Etape 6 Impliquer et sensibiliser

Avec pour but de comprendre le fonctionnement d’un compost et son utilisation, l’école « Les Coquelicots », tous ses élèves et ses enseignants, sont allés visiter un compost de quartier.

Grâce à l’aide des employés de la ville de Bâle, ils ont été accueillis avec des ateliers de sensibilisation autour du compost ce qui a permis aux élèves d’apprendre et de s’approprier la démarche.

« Nous avions à cœur d’installer un compost dans notre école ou dans le parc dans lequel nous faisons les récréations mais nous avons fait face à différents obstacles administratifs. Après ces ateliers, une employée de la ville de Bâle nous a proposé de nous fournir un bac de compost pour les déchets des goûters. Chaque semaine un groupe d’élèves différent aura donc la mission, d’aller vider le bac dans le compost de quartier. »

Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle
Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle
Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle

Organisation d’un marché de Noël

Général

L’école « Les Coquelicots » a organisé un marché de Noël 100% récup’ pour sensibiliser, promouvoir son projet Eco-Schools au sein de toute sa communauté scolaire (toute l’équipe pédagogique, les élèves et les familles) et ainsi fédérer autour de celui-ci .

Un marché de Noël sans rien acheter de neuf et en utilisant des « déchets » (emballages, bouteilles, ampoules, journaux, briques de lait, capsules de café…) pour confectionner les cadeaux qui y sont vendus !

« Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à transformer ce que l’on considère comme des déchets en jolis objets et sont très fiers de les présenter aux parents. Les parents sont agréablement surpris du résultat. De plus, c’est la première fête où l’on a réussi à drastiquement réduire nos déchets grâce à l’achat de vaisselle réutilisable et le « fait maison » demandé aux parents. Lors de cette fête toute la communauté scolaire s’est réellement engagée dans le projet Eco-Schools. »

Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle
Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle
Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle
Exemple de projet - « Les Coquelicots » - Ecole bilingue de Bâle